top of page
  • Photo du rédacteurCoaching Altitud'06

Gare au surentrainement!

Parfois lourd de conséquences, le surentrainement apparait lorsque le traileur égare sa perspective de la fatigue cumulée et surcharge alors la mécanique😒
Cela entraine des inflammations et un système immunitaire fragilisé!

Il est primordial de rester à l’écoute de son corps et de savoir se gendarmer😊

Dans le surentrainement, il y a souvent l’obsession de vouloir faire des kilomètres alors que cet excès quantitatif va devenir destructeur. Les journées de repos n’existent plus, les séances s’enchainent…😤😤😤
Le traileur perd peu à peu la notion de gestion de sa fatigue accumulée et l’ajustement de ses séances, repos et récupération compris!😧😧

L’enchainement et le rythme des séances et des compétitions vont venir exercer une pression très importante sur le corps qui va s’épuiser lentement jusqu’à arriver à un repos forcé! 🤕🤕
Retenez qu’une blessure est un message négligé! 😔😔

Toute situation d’inconfort marque souvent un message à prendre en considération.
La blessure due au surentrainement prend souvent sa source d’une faiblesse mécanique ou d'un trop gros volume ou intensité. Fatigué, les forces d’impact seront moindres et le traileur avancera plus lentement mais en augmentant le choc sur l’avant du bas de la jambe puisque l’appui au sol sera plus long!

Lorsque des blessures répétitives viennent se loger au même endroit, c’est la preuve que le traileur ne prend pas en considération les signes du corps. 😠😠

Pour se préparer efficacement à un ultra, le besoin d’accumuler des kilomètres et des heures doit se faire dans une certaine limite! A trop vouloir en faire, les séances deviennent improductives et la fatigue du corps sera majorée.

- Toujours privilégier la QUALITE à la quantité.
- Toujours trouver un volume correspondant à son rythme de vie
- Toujours trouver un volume adapté à son niveau de forme
- Toujours trouver la dose de volume hebdomadaire qui convient

Ce qui convient à un traileur ne l'est pas forcément pour un autre!!

La clé de la réussite est de varier les volumes afin de charger le corps de manière progressive.
Il est nécessaire de ne pas faire uniquement du volume à faible intensité et d'incorporer des séances plus courtes à haute intensité et de qualité comme des changements d'allure et de la verticalité.
Et surtout…
Ecouter les signes du corps pour mieux les repérer😉


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page