top of page
  • Photo du rédacteurCoaching Altitud'06

ANATOMIE d'une ABEILLE 🐝

L’abeille est couverte d’un squelette externe en chitine (enveloppe externe) qui la protège des intempéries et des prédateurs mais qui protège aussi ses systèmes digestifs, nerveux, respiratoires et reproductifs.

Appelé exosquelette, il confère à l’insecte sa rigidité et permet l’ancrage des muscles.


Le saviez-vous?

Chitine signifie "tunique" en grec.

Grâce à ses qualités, elle intéresse le monde industriel notamment en cosmétique et dans le traitement des brûlures (propriétés cicatrisantes). Elle peut se présenter sous la forme d'une peau artificielle que l'on vient déposer sur la plaie. Biodégradable, elle restera en place jusqu'à la formation d'un nouvel épiderme.

La chitine est aussi utilisée dans les pansements cornéens et pour la fabrication des fils chirurgicaux (résistance et flexibilité).


Le corps de l'abeille

Il est poilu et constitué de 3 parties :

- la tête,

- le thorax,

- l’abdomen Les segments de l’abdomen sont articulés et reliés entre eux par des membranes intersegmentaires.


La couleur de base de l’abeille occidentale est brune, avec les premiers segments abdominaux orange à rouge voire jaune.

Le thorax poilu est jaune brunâtre.

Les abeilles ont six pattes.


La tête de l'abeille

La tête comporte :

- les pièces buccales,

- les glandes associées,

- les pièces sensitives majeures comme les yeux, les antennes et les poils sensitifs.

Les yeux et les mâchoires de l’ouvrière sont particulièrement développés. Les fonctions principales de la tête sont :

- les sens : vue, odorat, ouïe,

- l’ingestion de la nourriture et la digestion partielle.


Les yeux de l'abeille

Les abeilles ont un système visuel très différent du nôtre.

L'œil de l'abeille a une précision plus faible que celle de la plupart des vertébrés.


L’abeille possède deux types d’yeux - 3 yeux simples appelés, ocelles, sont disposés en triangle au sommet de la tête.

- 2 yeux composés de 5000 facettes appelées, ommatidies, placés sur les côtés de la tête. Les facettes agissent chacune comme un récepteur lumineux indépendant.


1. Détecter les fleurs et voir venir les prédateurs :

Plus un objet est loin de l’abeille, moins de facettes voient cet objet et donc, il est plus difficilement déchiffrable. La distance des éléments est donc l’un des points faibles de la vue des abeilles.

2. Les yeux des abeilles sont immobiles, de structure arrondie, ce qui déforme la vision des objets environnants.

Par contre, ses yeux lui confèrent une vision à 360° ainsi qu'une grande perception des mouvements. En effet, la sensibilité des facettes ainsi que leur nombre élevé permet à l'abeille de percevoir plus de 200 images par seconde, alors que l'humain n'en discerne qu'une vingtaine! Avec cette cadence, l'abeille repère facilement les autres insectes, les prédateurs et les fleurs, tout en volant.

Par ailleurs, les trois ocelles situées sur le sommet de leur crâne ne donnent pas d'image, mais perçoivent les variations lumineuses. Cela est utile pour sortir de la ruche et pour stabiliser son vol par rapport à la position du ciel et du sol.


Les antennes

Les deux antennes sont des organes essentiels pour l’odorat, l’ouïe et le toucher.

Elles sont extrêmement sensibles et fournissent à l'abeille une énorme quantité d'informations en provenance du monde extérieur : odeur, goût, humidité, température, variations de pression, vibrations. Elles lui donnent des indications sur la vitesse en vol et la teneur de l'atmosphère en CO2!!


Les pièces buccales

Sont composées de la lèvre supérieure ou labre, des mandibules et de la langue.

L’abeille possède une trompe dotée d’une langue coulissante qui lui permet de pomper le nectar au plus profond de la corolle des fleurs😉


Les glandes

Elles jouent un rôle considérable dans la vie des insectes, et tout particulièrement chez l'abeille. Le système glandulaire de l’abeille est particulièrement intéressant, car il remplit plusieurs fonctions essentielles à la vie et survie de l'abeille et, par extension, de l'essaim tout entier.

Les glandes mandibulaires :

Elles sont situées de part et d’autre de la tête.

Ce sont les “biberons” des bébés abeilles : leur sécrétion permet de nourrir les larves.

Les glandes mandibulaires de la reine sont spéciales car elles produisent une phéromone induisant la cohésion de la colonie.😀


Les glandes hypopharyngiennes :

Elles complètent les glandes mandibulaires, car elles secrètent des vitamines, des lipides et des protéines destinées à l’alimentation des larves.

Elles permettent également de transformer du nectar en miel.


Les glandes salivaires ou labiales :

Elles participent avec les glandes mandibulaires et hypo-pharyngiennes à la fabrication et à la sécrétion de la gelée royale.

La gelée royale est destinée à nourrir les larves de la colonie les trois premiers jours et, également, la future reine.


Autres glandes


La glande de Nazonov : Elle est située au niveau du dernier segment abdominal de l’abeille ouvrière. Elle sécrète des phéromones, qui permettent de battre le rappel des abeilles quand une direction doit être donnée. C’est une phéromone d’orientation. On observe ce processus lorsqu’il n’y a plus de reine, lors du vol de fécondation d’une jeune reine ou si les abeilles ont été éloignées de la colonie. Les abeilles soulèvent alors leur abdomen et agitent leurs ailes pour disperser les substances dans l’air. Les abeilles environnantes sont attirées par les phéromones et convergent vers les abeilles émettrices.

Les glandes cirières : Ces 8 glandes se développent jusqu’au 12ème jour et s’atrophient chez les abeilles butineuses. Pour que ces glandes fonctionnent bien, les abeilles doivent avoir reçu du pollen en bonne quantité les 6 premiers jours de leur vie.

Ces glandes cirières fabriquent un produit que tout le monde connait : la cire d'abeille!

Les abeilles utilisent cette cire naturelle pour construire les alvéoles qui contiennent le miel, le pollen et le couvain.

Nous l'utilisons pour faire des bougies, des savons, de l’encaustique pour cirer les meubles, ou des produits cosmétiques aux vertus cicatrisantes et nourrissantes.


La glande à venin :

Dès qu’une ouvrière pique, le venin est libéré par le dard. L’abeille perd son dard et elle meurt quelques instants plus tard.

Une abeille ne pique que si elle sent qu'elle ou la colonie sont en danger. Elle n'a droit qu'à une piqûre, et elle y laisse sa vie.


Ne pas confondre GUÊPE & ABEILLE!!

- Anatomiquement parlant elles ne se ressemblent pas du tout

- La guêpe est carnivore alors que l'abeille est vegan

-La guêpe pique avec des crochets à venin situés au niveau du crâne, et peut piquer plusieurs fois sans y laisser la vie. La glande de Dufour : Les sécrétions servent surtout de marqueur répulsif de courte durée pour indiquer, par exemple, les fleurs qui viennent d’être visitées, en gros “Inutile de venir perdre votre temps ici, le magasin est vide...!”😂😂


Les glandes d’Arnhart ou tarsiales : Une phéromone d’empreinte, une marque laissée sur les fleurs butinées, ainsi qu'à l’entrée de la ruche.


Le thorax

Il divisé en 3 segments. Chaque segment porte une paire de pattes :

- Le 1er s'appelle le propendium,

- Le 2ème et le 3ème segments portent chacun, en plus, une paire d'ailes.

La fonction principale du thorax est locomotrice, on y retrouve les principaux muscles de la marche et du vol.

Les pattes postérieures des ouvrières servent à recueillir le pollen.

Le bas des pattes est recouvert de longs poils formant ainsi un réceptacle à pollen


L'abdomen

L’abdomen est généralement velu et contient la plupart des organes et des glandes. Il contient les organes internes ainsi que le dard.


Il est composé de plusieurs segments :

- 7 segments visibles,

- 2 segments supplémentaires très petits peuvent exister avec l’aiguillon à venin ou les organes reproducteurs.


Chaque segment se compose d’une plaque dorsale et d’une plaque ventrale, reliées par des membranes. Ceci permet son expansion lorsque l’abeille s’est gorgée de nectar, d’eau ou de miel à l’essaimage.


Le saviez-vous?

L'enzyme qui permet de transformer le nectar en miel et qui est présente dans la salive des abeilles s'appelle : INVERTASE.






8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page