top of page
  • Photo du rédacteurCoaching Altitud'06

La SPIRULINE : un vrai festin!

C’est une cyanobactérie qui s'utilise comme un complément naturel en grande majorité chez les coureurs de fond comme les traileurs/ultratraileurs.

(Cyanobactérie = bactérie photosynthétique qui a besoin pour se développer de capter la lumière à la surface des plans d'eau douce, appelée autrefois algue bleu-vert).

Sa qualité nutritionnelle est inférieure à celle des produits d’origine animale (viandes, œufs, produits laitiers…) mais supérieure à celle des légumineuses et céréales😉


Sa composition

Elle varie selon les conditions de culture, la période et le procédé de récolte, l'origine géographique, les conditions de séchage, de broyage, de conditionnement, mais aussi par le taux d'ensoleillement.


D'une manière générale, la spiruline est composée de :

- 70% de protéines dont 8 acides aminés (environ100 g de spiruline = 60 g de protéines)

- 20% de glucides (environ 100 g de spiruline = 18 g de glucides),

- 5% de lipides comme les acides gras essentiels (environ 100 g de spiruline = 6 g de lipides)

- 7% de minéraux : fer, calcium, magnésium (environ 100 g de spiruline = 50 à 150 mg de fer)

- 3 à 6 % d’eau

- Des vitamines (E, B1, B2, B3, B12 et K)

- Des oligo-éléments (sélénium, zinc, bore)



Avantages pour le traileur/ultratraileur

1. Excellente source de fer et de zinc

Le fer est essentiel à la production de globules rouges et au transport de l'oxygène.

Le zinc va permettre de soutenir le système immunitaire et lutter contre les infections.


2. Source intéressante d’antioxydants

Les séances de trail induisent un excès de radicaux libres et des traumatismes entrainant un état inflammatoire. La phycocyanine (couleur bleue caractéristique) et la Super Oxyde Dismutase (enzyme) vont permettre de protéger les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres et prévenir la baisse de performance.


3. Source importante de protéines

Contient tous les acides aminés essentiels nécessaires à la synthèse des protéines musculaires.

La spiruline est facilement digestible, ainsi les nutriments sont facilement absorbés par le corps, ce qui en fait une source de protéines idéale pour les sportifs d'endurance.


4. Optimisation du temps de récupération

L’impact et le volume des séances viennent fatiguer le corps, les fibres musculaires sont endommagées, le corps perd des minéraux et oligo-éléments. Les temps de récupération peuvent être courts, le corps peut mal récupérer et se blesser. La spiruline va fournir au corps ce dont il a besoin pour se reconstruire de manière plus efficace en termes de qualité et rapidité.



Effet sur le traileur/ultratraileur

Une VO2 max augmentée grâce à l'action de la phycocyanine dont la composition chimique se rapproche considérablement de celle de l'érythropoïétine (hormone stimulant la fabrication des globules rouges), plus connue sous l'appellation "EPO"😁

La spiruline induit ainsi une meilleure oxygénation des muscles.


Une meilleure récupération grâce, une nouvelle fois, à l'action de la phycocyanine qui a la capacité d'activer la production de la lactate déshydrogénase, une enzyme redoutable permettant d'éviter la trop grande accumulation d'acide lactique dans les muscles. Les performances sont ainsi préservées voir bonifiées👌🏼


Une amélioration de l'endurance en réduisant la fatigue et en boostant l'immunité et le tonus.



Comment la consommer?

- Entre 3 à 5 g par jour maximum pour des adultes et 1,5g par jour pour les enfants.

- Une cure dure entre 3 semaines à 3 mois maximum et renouvelable plusieurs fois sur l’année.

- Préférer une prise au repas du soir pour faciliter les processus de récupération, de régénération énergétique (glycogène) et de reconstruction tissulaire (os, muscles).

- Préférer la prise en poudre ou paillettes pour une meilleure assimilation.

- Prévoir 2 à 3 semaines de prise régulière pour commencer à en sentir les effets.


Quand la consommer?

- A n'importe quel moment de l'année mais pas en continu.

- Lors de changement de saison pour renforcer l'immunité.

- Lors d'une période sportive intense.

- Lors d'une période de baisse de régime



Contre-indications

Pour les personnes souffrant d’hémochromatose (excès de fer dans le sang), d’insuffisance rénale ou de phénylcétonurie (maladie héréditaire liée à une anomalie du métabolisme de la phénylalanine, un des acides aminés essentiels).

Les personnes présentant une faiblesse musculaire ou hépatique devront également éviter la consommation de spiruline.


Le saviez vous?

L'un des premiers athlètes à avoir utilisé la spiruline s’appelle Lee Evans, double médaillé d'or aux Jeux olympiques de 1968 et détenteur du record du monde en athlétisme.

Evans a déclaré : « La spiruline a amélioré mes performances, m'a donné de la vitesse et a augmenté mon endurance ».

En 1983, il a révélé que les athlètes qu’il entrainait pour les jeux olympiques de 1984 se complémentaient en spiruline, avec des résultats extraordinaires.






32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page