top of page
  • Photo du rédacteurCoaching Altitud'06

Douleur musculaire : chaud ou froid ?


ELONGATION, DECHIRURE MUSCULAIRE = FROID

Lors d'une lésion musculaire de ce type, il est nécessaire d'appliquer du froid puisque cela va venir réduire l'inflammation grâce à un effet de vasoconstriction (contraction des vaisseaux sanguins qui va venir réduire la lumière). Cela va diminuer la conduction nerveuse et limiter la sensation de la douleur. Mais par la même occasion, le froid va éviter la formation d'un œdème dans le cadre d'une déchirure (= claquage) où il est souvent observé un hématome à cause du saignement interne. En général, cela se produit lors d'une séance d'entrainement de manière assez soudaine et brutale.


Pour s'en rappeler, on parle souvent du protocole GREC :

G = Glaçage

R = Repos

E = Elévation

C = Compression


Différence entre une élongation et une déchirure🤔


L'élongation est une petite déchirure musculaire produite au cours d'un effort. Elle est due à un étirement trop important ou trop brutal des fibres musculaires. Le muscle sollicité trop intensivement, finit par dépasser les limites de son élasticité. Elle est souvent localisée sur une zone précise. Le muscle est tendu et sensible au toucher. Au repos, la douleur disparait ou s'atténue mais revient si nouvelle sollicitation.


La déchirure musculaire concerne un groupe plus important de fibres musculaires. Elle provoque un hématome. La douleur est brutale et aigue comme un coup de fouet et entraine l'impossibilité de poursuivre l'effort. La douleur est également permanente au repos. Les causes sont souvent dues à un défaut d'échauffement avant l'effort ou à une hydratation insuffisante pendant l'effort.


CONTRACTURE MUSCULAIRE = CHAUD

Une contracture musculaire est souvent due à un surentrainement ou à un surmenage du muscle. En général, elle apparait quelques heures après une séance d'entrainement. Il n'y a donc aucune lésion (contrairement à l'élongation ou la déchirure). Au toucher, on peut sentir une zone musculaire douloureuse (comme un nœud) sur quelques centimètres. Le but est donc de décontracter la zone douloureuse grâce à la chaleur et aux massages (pour une meilleure récupération musculaire). L'application du chaud va avoir une action sur la circulation sanguine et la rétablir dans les tissus pour ensuite en favoriser la cicatrisation (grâce à la vasodilatation, processus inverse de la vasoconstriction).




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page